Actualités du projet

Restitution appel à projet Trame verte et bleue

Le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer, en charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat, en partenariat avec la Délégation interministérielle à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale organise la journée de restitution de l’appel à projets « Les Parcs naturels régionaux et la Trame verte et bleue »

 

Lire la suite : Restitution de l'appel à projet national Trame verte et bleue le 30 juin à Paris

poster_ipamac_forum_gestionnairesDepuis maintenant 16 ans, des réseaux d’espaces naturels (l’ATEN, Réserves naturelles de France, la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels, la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, l’Office national des forêts, l’Office national de la chasse et de la faune Sauvage, Rivages de France et Parcs Nationaux de France) organisent le Forum des gestionnaires sous l’égide du ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer.

Le colloque de 2010 a été consacré à la trame verte et bleue, en se donnant comme objectif de rappeler les fondements scientifiques et juridiques et donner des outils et méthodes aux gestionnaires, le tout agrémenté de quelques exemples pratiques, afin de permettre aux gestionnaires d'espaces naturels protégés de trouver leur juste place et de jouer pleinement leur rôle dans la mise en place de ce nouvel outil d’aménagement durable du territoire.

A cette occasion, le réseau des Parcs naturels du Massif central a présenté le projet « trame écologique du Massif central » à travers un poster présentant les objectifs de ce projet, la démarche générale en cours et les premiers résultats obtenus.


 

Pour en savoir plus sur le forum des gestionnaires 2010 : http://forumdesgestionnaires.espaces-naturels.fr/.

Le cinquième Comité technique et scientifique du projet s’est tenu le 16 mars 2010 à Millau, au cœur du Parc naturel régional des Grands Causses.

Cette réunion a été l’occasion, notamment, de discuter des derniers travaux du CRENAM, laboratoire de recherche partenaire du projet, concernant l’identification des réservoirs de biodiversité. Avec l’aide des chargés de mission des Parcs naturels et d’autres partenaires techniques, l’équipe du CRENAM a réalisé de nombreux tests pour définir et cartographier différents indices (naturalité, richesse spécifique, diversité de milieux et densité de cours d’eau) afin d’évaluer les potentialités de réservoirs de biodiversité sur l’ensemble de la zone d’étude. Des travaux supplémentaires ont été identifiés, pour préciser certains indices et définir leur mode de combinaison, en vue de finaliser l’identification des réservoirs de biodiversité potentiels fin avril.

En attendant les résultats finaux de cette étape, les réflexions concernant l’identification des corridors écologiques ont déjà été lancées. Lors de la réunion, le CEMAGREF, également partenaire du projet, a, ainsi, présenté une analyse comparative de méthodes d’identification des corridors écologiques mises en œuvre dans différentes régions et pays d’Europe. Puis, une discussion a été engagée sur les premières réflexions pour choisir et adapter une méthode, dans le cadre du projet IPAMAC, permettant d’expérimenter à l’échelle interrégionale l’analyse de la connectivité écologique et identifier les principales continuités écologiques du Massif central et du Languedoc-Roussillon.

Un prochain Comité technique et scientifique est prévu le 11 mai 2010 à Saint-Flour.

Le quatrième Comité technique et scientifique du projet s’est tenu le 29 janvier 2010 à l’ENGREF de Clermont-Ferrand.

Cette réunion a été l’occasion notamment de faire la synthèse des travaux réalisés depuis le début du projet, de discuter de l’analyse de la fragmentation des milieux naturels et agricoles et de l’identification des réservoirs de biodiversité.

Concernant l’analyse de la fragmentation, les discussions ont porté notamment sur l’analyse des premiers résultats qui confirment notamment la proportion relativement faible (par rapport à d’autres régions françaises) des milieux artificialisés au cœur du Massif central et mettent en évidence la présence d’axes majeurs de fragmentation à la périphérie du Massif (notamment à l’Est dans la vallée du Rhône, et au Sud en zone littorale et entre Narbonne et Toulouse).

En ce qui concerne l’identification des réservoirs de biodiversité, zones « cœur » de la trame écologique, les discussions ont porté principalement sur la démarche méthodologique. Une approche méthodologique adaptée à l’échelle du projet et homogène sur l’ensemble du territoire d’étude est actuellement testée pour identifier les zones qui seraient de part leur taille, la qualité et la diversité de leurs milieux, particulièrement accueillantes pour une majorité d’espèces végétales et animales et qui pourraient donc représenter des réservoirs de biodiversité potentiels.

La confrontation des résultats de cette expérimentation aux aires protégées existantes permettra d’analyser la place et la logique de répartition de ces espaces protégés à l’échelle du Massif-central.

Enfin, la date du prochain Comité technique et scientifique a été fixée : le CTS5 aura lieu le 16 mars 2010 à Millau.

Le troisième Comité technique et scientifique du projet s’est tenu le 26 novembre 2009 à l’ENGREF de Clermont-Ferrand.

De nombreuses discussions ont eu lieu sur le choix et la cartographie des grands types de milieux ou sous-trames caractéristiques du Massif central (milieux agro-pastoraux, milieux forestiers, milieux aquatiques et humides, etc…). En raison de l’absence d’une cartographie des habitats naturels qui couvre l’ensemble de la zone d’étude, la cartographie des sous-trames est basée sur les données d’occupation des sols Corine Land Cover. Ces données sont les seules données d’occupation du sol qui couvrent l’ensemble du périmètre d’étude, qui sont à priori homogènes pour l’ensemble de ce périmètre et disponibles gratuitement. Bien qu’elles aient été constituées pour être le plus homogène possible, elles présentent toutefois des limites importantes (imprécisions, confusions de milieux, manques et classes « fourre-tout »).

Les deux laboratoires (CRENAM et CEMAGREF) en charge de l’étude, ont testés des outils et méthodes de télédétection et d’analyse spatiale pour essayer de préciser ces données d’occupation des sols afin notamment d’essayer d’identifier les zones humides potentielles sur l’ensemble de la zone d’étude, de distinguer les grands massifs forestiers majoritairement naturels des autres bois et plantations, de cartographier les structures bocagères (haies, bosquets, etc…), de cartographier les principaux obstacles liés aux routes, voies ferrées et tissus urbains, etc…

Les membres du CTS ont discuté des poursuites à donner aux travaux des laboratoires en vue de finaliser la cartographie des grands types de sous-trames, de réaliser l’analyse de leur fragmentation d’ici mi-décembre et d’identifier les réservoirs de biodiversité ou zones noyaux pour le prochain CTS qui aura lieu le 29 janvier 2010.

 

Vallée de Chaudefour
Vallée de Chaudefour © PNRVA
Les Parcs naturels régionaux Livradois-Forez et Volcans d’Auvergne ont entamé un travail commun sur les réseaux écologiques de leur territoire. Ce travail s’inscrit dans le projet de trame écologique du Massif central porté par l’Inter-Parcs du Massif central (IPAMAC), auquel nos deux parcs participent activement.

L’actualité du projet de Loi Grenelle 2 (après l’adoption l’an passé de la Loi Grenelle 1) et l’élaboration en cours d’un Plan régional pour la Biodiversité 2010-2020, nous placent dans la perspective d’un futur Schéma régional de cohérence écologique, en déclinaison de la « Trame Verte Bleue » nationale.

Aussi, nous avons le plaisir de vous inviter à participer à une conférence territoriale auvergnate sur le thème des trames écologiques le vendredi 20 novembre 2009 de 9h30 à 17h00, à la Maison du Parc Livradois-Forez à Saint Gervais-sous-Meymont (63). A cette occasion vous sera présenté l’état d’avancement des travaux en cours sur les territoires des Parcs et à l’échelle du Massif Central, ainsi que des démarches engagées au niveau régional et au plan national.

Pour en savoir plus sur le déroulement de la journée, veuillez vous rendre dans notre rubrique "Agenda", rubrique "Colloques et séminaires".

Les documents relatifs au 2e Comite de pilotage sont désormais disponibles dans notre espace "Documents". N'hésitez pas à télécharger ces documents.

Accédez à notre rubrique "Documents"

 

Recherche

Avec le soutien financier de

logo europe datar 160x252

Les projets portés par IPAMAC et les Parcs naturels régionaux sont cofinancés par l'Union européenne. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le Fonds européen de développement régional.

logos des Parcs du Massif central