La constitution d'une Trame verte et bleue nationale est une mesure phare du Grenelle Environnement qui a pour objectif de stopper le déclin de la biodiversité. En effet, si les espèces les plus remarquables trouve refuge dans des « réservoirs de biodiversité » parfois protéger, les espèces patrimoniales comme les espèces les plus quotidienne on besoin d'espace pour se nourrir, se reproduire et se déplacer. Les corridors écologiques permettent de répondre à ces besoins vitaux et de permettre les échanges entre ces réservoirs et assurer le maintien des espèces animales et végétales.

Le projet de Trame verte et bleue vise à (re)constituer un réseau d'échanges cohérent à l'échelle du territoire national qui soit pris en compte dans les projet d'aménagement.

Le sénateur Paul Raoult, vice-président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, à qui le gouvernement a confié la tache de porter les engagements issus du Grenelle Environnement en le nommant président du Comité opérationnel Trame verte et bleue en décembre 2007, soumet aujourd'hui les analyses et réflexions du "COMOP" à l'avis des Français. Il souhaite désormais recueillir les remarques et les propositions des français en soumettant à leur avis les deux projets de guides à l'attention des décideurs, des régions et des services de l'Etat (Guide 1 : Enjeux et principes de la Trame verte et bleue et Guide 2 : Appui méthodologique à l'élaboration régionale d'une Trame verte et bleue).

Téléchargez les guides dans notre rubrique "Documents"

Les remarques et suggestions faites par les Français sur la Trame verte et bleue permettront d'améliorer les deux guides dont la version finale est attendue à la fin de l'année 2009.

Pour donner votre avis sur la construction de la Trame verte et bleue, rendez-vous jusqu'au 15 juillet 2009 sur le site : http://www.legrenelle-environnement.fr/trameverteetbleue

Recherche

Avec le soutien financier de

logo europe datar 160x252

Les projets portés par IPAMAC et les Parcs naturels régionaux sont cofinancés par l'Union européenne. L'Europe s'engage dans le Massif central avec le Fonds européen de développement régional.

logos des Parcs du Massif central